Grandeur Nature Agone Index du Forum
Grandeur Nature Agone Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Les Drakoniens

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Grandeur Nature Agone Index du Forum -> L'HARMONDE -> Les Peuples de l'Harmonde
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Eminence Grise
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2011
Messages: 85
Localisation: Harmonde

MessagePosté le: Jeu 9 Fév - 21:22 (2017)    Sujet du message: Les Drakoniens Répondre en citant

“Les vieilles légendes racontent parfois 
Que quand dans les cieux brillent les étoiles 
Les grands reptiles, les serpents-rois 
 Mènent leur peuple dans la bataille.”  
 
 
 
 
 
Tiré de la septième ouverture de La Geste des Saisons  
 
 
 
 
 
 
 
 


Il était une fois… 


 
Ennui. Les drakoniens ont pour créateur Elbrémius, grand dragon, première Excellence, et son souffle était le reflet intérieur des Muses. Il s'allia à la Dame de l'Automne pour insuffler le souffle de vie qui manquait aux statues de terre que la Dame avaient modelé sans pouvoir les animer de conscience. Il est dit que la Dame avait du mal à enfanter, et qu'usant ses charmes pour séduire le dragon, celui-ci, pour la première fois désireux d'une créature de l'Harmonde, la viola. Peu importe, c'est ainsi : les drakoniens sont fils de l'Automne et du Dragon. 


 
Puis vinrent les guerres... 


 
Les saisonins eurent pour consigne de se tenir loin des humains, ces créatures du Masque. Toutes les créatures des dames se cachèrent, créant des refuges, craignant la folie des hommes. 
 Les guerres semblaient loin. 
 
 
Et puis, semblant leur tomber dessus, la guerre avec les saisonins dévasta l'Harmonde. Les Dames cherchaient qui était la plus puissante, qui méritait de guider les autres, de conquérir les territoires. Diurne édicta une sentence et la guerre des décans débuta. Chacune nomma un champion, et c’est avec l’Invisble Couronne que notre Dame se présenta à nous. Nous devions défendre notre honneur dans cette guerre. Les ravages furent nombreux. 


 
La Dame de l'Automne se rendit compte que ses créatures ne faisaient pas le poids physiquement face à ses sœurs : les voies de la ruse et de la tromperie, ne permettant que des victoires sporadiques, étaient mal adaptés à la rage des champs de bataille. Alors, elle envoya son champion, l'Invisible Couronne pour ronger par l'intérieur, manipuler, infiltrer. Les saisonins étant aptes à reconnaître les traces des automnins, la Dame utilisa un peuple vierge et non impliqué dans les combats, un peuple ancien à la grande puissance militaire, un peuple que les saisonins fuyait grandement : les humains. Au moment où la victoire de l'Automne allait être acquise, ses sœurs firent appel à Janus pour la bannir de la bataille. La Dame fut accusée de trahison, de manipulation. La guerre s'arrêta. Les automnins furent exclus. 


 
L’isolement forcé des drakoniens au sein de leurs forteresses engrengea des conflits de clan. Les drakoniens allaient s’entretuer quand un ordre nouveau vint s’installer, sous la forme d’un code d’honneur, l’Ecaille. La société des drakoniens n’est que mouvance, chacun aspirant à être meilleur, à être remarqué. Cette société est fondée sur le mérite, mais plus que tout, sur l’adaptation et la coopération entre ses membres. L’individu est important, mais il s’efface face au clan, qui doit travailler au mieux pour la forteresse. 


 
 
“Écoute mes paroles, mais ne les prend pas trop à coeur. Car ce que je te dis là est le présent, et le présent doit muer pour devenir futur.” 
 
 
Le bon sens du Vespéride 
 
 
 
Le Masque sut séduire la Dame de l’Automne. 
 
 Et des siècles après, le voile crépusculaire recouvrit l'Harmonde. Notre quotidien n’en fut pas chamboulé, nous étions déjà mis de côté, discrets mais présents. 
 
 
 
Caractéristiques physiques et caractère: 
 
 Les drakoniens sont considérés comme ennemis de l'humanité, en particulier dans les territoires jouxtant les montagnes. Leur méthode de reproduction, qui consiste à prendre la saisonine ou l'humaine qu'ils auront choisie lors de rapt, sème la terreur dans les rangs de leurs voisins. Qui plus est que cette femelle mourra en couche, déchirée par un accouchement au-delà de ses forces. 
 
 Ils ont acquis de leur mère sa nature changeante et manipulatrice. De leur père, ils gardent leur forme et leur force. Pour ces dons, ils respectent et aiment leurs deux parents à parts égales. Sans eux, ils ne seraient rien. 


 
Le drakonien a un corps recouvert d’écailles, que l’on voit apparaître principalement sur le visage. Ce sont des reptiles humanoïdes, de taille et de morphologie similaire à l’être humain, si ce n’est leur museau semblable à celui d’un serpent, et des yeux à fente verticale. Parfois ils arborent des crêtes et des excroissances solides sur les articulations. Leur longue queue et leurs dents propres à déchirer les chairs les plus solides en font des personnes terrifiantes physiquement. 
 
Moralement aussi ceci dit. Ils ont du guerrier le physique, et l’âme, cherchant constamment à prouver leur supériorité. 
 
Les tatouages qu’ils arborent correspondent à la marque de leur caste. 




 
En tant que drakonien, ce que je pense de…
 
***LES SAISONINS


Récemment, nombreux furent les saisonins conspués par les humains, et les insultes envers nous sont de plus en plus légions. Mais les plus hargneux ne se laissent pas faire, et il n’est pas rare de trouver un sol jonché de cadavres humains au détour d’une ruelle ou d’un champ, vraisemblablement théâtres d’ échauffourés. Les tensions sont de plus en plus fréquentes, et surtout, de plus en plus palpables au sein et entre les races: conflits d’autorité, de légitimité, de reconnaissance… Nous avons toujours été des parias, alors ça ne fait pas grande différence pour nous. 
 
 
 
Pixies : Véloces messagères aux ailes de lianes, portez le message de l’empire. L’humanité cèdera et avec elle l’Harmonde. 
 
 Morganes : nos soeurs, nos compagnes d’exil. Si elles nous aidaient autant que ce que nous les aidons... 
 
 
Fées noires : ces créatures existent encore de nos jours? Elles se font si rares! 
 
 Méduses : les drakoniens n’oublient pas le passé, notre temps viendra, et avec lui, la vengeance. 
 
Nains : les montagnes sont dangereuses, et il n’est pas rare qu’un nain disparaisse en hiver. Succulent. 
 


Farfadets : créatures des villes. S’en méfier. Ils sont les plus à même de nous percer à jour. 
 
Lutins : des farfadets dégénérés? c’est ça? en tous cas ils sont délicieux. 
 
 
Satyres : heureusement que tous les saisonins du printemps ne sont pas tous des farfadets, la lutte deviendrait difficile. 
 
 
Minotaures : difficile de comprendre ces choses. Ne les sous-etisme pas. Combattre un minotaure, c’est mourir. 
 


 Géants : nos ennemis. S’ils ne nous avaient pas contraints à ce pacte inique, l’empire serait né depuis 100 ans. 
 
 
Ogres : hsssss… (battements de queue et sifflements agressifs) 
 
 
 Humains: faibles et insignifiants. 
 
 
 
***LES ORGANISATIONS


 
Le Cryptogramme-magicien : certains des notres y sont inflitrés pour apprendre ses secrets. Aujourd’hui nous disposons de Mages drakoniens. Espérons que le jeu en vaudra la chandelle. 
 
 
 
 
 
 
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 9 Fév - 21:22 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Grandeur Nature Agone Index du Forum -> L'HARMONDE -> Les Peuples de l'Harmonde Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com