Grandeur Nature Agone Index du Forum
Grandeur Nature Agone Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Les Géants

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Grandeur Nature Agone Index du Forum -> L'HARMONDE -> Les Peuples de l'Harmonde
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Eminence Pitié
Eminence Grise

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2011
Messages: 139
Localisation: Là où il ne pleut jamais
Féminin

MessagePosté le: Lun 31 Aoû - 20:45 (2015)    Sujet du message: Les Géants Répondre en citant

Il était une fois… 
l’aube pour la Dame de l’Eté. L’Harmonde en joie de la sentence de Janus, fit naitre des ondes de chaleur au plus profond d’un désert lointain, qui s’animèrent, puis se mirent à danser. Leur danse folle attira le regard de Diurne. Au coeur de la tourmente, la tornade s’ouvrit et fit naitre la Dame, brûlante, belle, vive, brutale, délicate, colérique, amicale… Dirune en conçut une crainte et remonta dans les cieux pour s’éloigner de cette créature ambivalente. 
Froissée, la Dame sentait monter en elle la colère quand elle se rendit compte qu’elle n’était pas seule. Rejoignant ses soeurs et se laissant porter par une folle danse d’allégresse, elle fit naître les minotaures. Diurne, curieux, se risqua à admirer ses mouvements. La Dame de l’Eté chercha à l’attirer par une farandole, et le désir naquit entre les deux, brutal et incontrôlable. Des tremblements de terre et des éruptions nouvellement créés, naquirent les ogres. Quand la danse se fut calmée, la Dame s’affligea de la destruction de l’Harmonde qu’elle-même avait engendré. Mais déjà la nature se soignait d’elle-même. La Dame cependant créa des gardiens, les Géants, pour que jamais ne se reproduisent un désastre comme celui dont elle était à l’origine. 

Pour qu’ils puissent assurer leur mission, elle leur donna la force de terrasser n’importe qui, le temps de vivre trois fois comme un ogre pour ne jamais se tromper, et le goût de réfléchir trois fois plus.  

… puis vint la guerre. Les ogres attaquèrent les forteresses du Printemps. Lutins, Satyres, Poucets, ne semblaient pas pouvoir endiguer la puissance de l’Eté, et pourtant ce sont de leurs mains que naquirent les monstres. Les ogres firent alors appel aux Minotaures. Mais toutes les saisons entrèrent dans la danse de sang et de cris, déclarant alors la guerre à l’Eté. Les ogres en appelèrent alors aux Géants.  
Les géants réfléchirent. Gardiens de l’Harmonde, dans quel but iraient-ils déclarer la guerre aux autres espèces? Cependant, les cris et les râles de leurs compagnons de saison les décidèrent, et ils entrèrent en guerre, pour ne pas voir s’éteindre l’Eté. Devoir verser le sang fut une torture pour eux. Ils furent armés par les ogres, de haches gigantesques et pesantes. Leur armée entrèrent dans la Forêt d’Ebène, et ce fut la hache de leur champion, Womgom, ainsi que les coups répétés des géants sur son tronc, qui détruisit le Primarbre. De rage, les racines Ainées sortirent du sol, ravagèrent la région, ouvrirent la terre et permirent à la mer de s’engouffrer sur le champ de bataille, détruisant ainsi toutes les armées. Seul survivant, Womgom, anéantit par la rage et le désespoir de n’avoir pas tenu son rôle, jura que si un nouveau conflit devait déchirer l’Eté, les géants anéantiraient tous les participants, sans pitié, sans hésitation, sans miséricorde. 

La Dame et l’Harmonde leur pardonnèrent cette destruction en échange de leur serment de ne plus jamais recommencer et d’accepter leur responsabilités. 


L'Automne fut banni à la suite de cette guerre, on raconte que les autres Dames en seraient à l'origine. Aujourd'hui, les Automnins ont été réhabilités dans le cycle des Décans.Mais peu importe, des années de vilainie et de traitrise ne peuvent être effacés d'un revers de la main.


Caractéristiques physiques et caractère.
 
Les Géants sont des êtres profondément bons et ont à cœur de protéger l'Harmonde. Fervents défenseur de la nature, ils iront jusqu’au conflit physique si les discussions ne suffisent pas, pour protéger une forêt, un ruisseau, une montagne. Ils avancent en prenant en permanence un maximum de précautions afin de n’écraser personne et cet état d'esprit ressort sur tout leur être. Ils sont proches de la nature, parlent avec les animaux, les plantes, mais aussi rendent service. 
Du haut de leurs 4m50 en moyenne, ils vivent généralement à l'écart des autres sociétés (trop de précautions à prendre) ; mais quand les lieux leur permettent de partager la compagnie d'autrui, ils s'avèrent de bons compagnons. 
Attention toutefois à ne pas les froisser... 


Ce que je pense de : 

Récemment, nombreux furent les saisonins conspués par les humains, et les insultes envers nous sont de plus en plus légions. Mais les plus hargneux ne se laissent pas faire, et il n’est pas rare de trouver un sol jonché de cadavres humains au détour d’une ruelle ou d’un champ, vraisemblablement théâtres d’ échauffourés. Les tensions sont de plus en plus fréquentes, et surtout, de plus en plus palpables au sein et entre les races: conflits d’autorité, de légitimité, de reconnaissance… 

  
  • LES SAISONINS  

Récemment, nombreux furent les saisonins conspués par les humains, et les insultes envers nous sont de plus en plus légions. Mais les plus hargneux ne se laissent pas faire, et il n’est pas rare de trouver un sol jonché de cadavres humains au détour d’une ruelle ou d’un champ, vraisemblablement théâtres d’ échauffourés. Les tensions sont de plus en plus fréquentes, et surtout, de plus en plus palpables au sein et entre les races: conflits d’autorité, de légitimité, de reconnaissance… 
   
Méduses : une méduse peut tout aussi bien être d’excellent conseil ou d’une vilénie sans pareil. Nous les évitons autant que possible. 
 
Nain : Ils pourraient être nos meilleurs alliés s’ils avaient un peu plus d’empathie et un peu moins soif d’éventrer le sol afin de construire leurs forteresses. Nous ne pouvons malheureusement que leur démontrer la futilité et la fragilité des réalisations qu’ils espèrent dresser  comme un défi au temps.
 
Farfadets : ils ont oublié que leur nature est plus importante que l’argent et le confort. Ils devraient suivre les conseils de leurs frères lutins, quelles que soient les dissensions qui les séparent.
 
Lutin : gardien des forêts, il faut avouer que notre travail n’aurait pas pu être accompli entièrement sans leur participation. Cependant, nous devons modérer leur penchant à altérer la nature et à se lancer dans toutes sortes d’expériences pour le moins étranges et répugnantes.
 
Satyre : Est-ce l’une des nombreuses voix par lesquelles l’Harmonde s’adresse à nous? Nous n’en savons rien mais ce sont de joyeux compagnons de route, connaissant toujours des personnes intéressantes.
 
Fées noires: encore plus que nous sans doute, elle entend la voix de l’Harmonde et perçoit la volonté créatrice des Muses. Nous lui devons le respect, si ce n’est aide et assistance, car la malédiction qui la touche est bien cruelle.
 
Minotaures : nos frères voient leur peuple s’éteindre, et partagent en cela notre destinée. Leur esprit est souvent fort d’avoir échappé aux Abysses et à l’emprise corruptrice de Noxe. Pour cela, nous leur devons le respect.
 
Ogres : Impulsifs, prompts à la colère, ils nous entraînent trop souvent dans des ennuis sans fin. Leur connaissance des mortels en fait pourtant des frères précieux.
 
Drakoniens :  ils sont une menace pour l’Harmonde. Et pourtant ils en font partie, de plein droits désormais. Peu importe, il faut les affaiblir. 

Morganes : L’une des plaies les plus virulentes de l’Harmonde. Elles se dissimulent trop bien derrière leurs amours démentes pour que nous puissions agir efficacement mais pour celles qui tombent entre nos mains puissantes, nous leur faisons retrouver la paix...
 
Pixies : insaisissables, horripilantes et inféodées au Masque. Leur action est subtile mais réelle. Nous ne la sous-estimons pas. Que ne sont-ils drakoniens qu’on puisse les écraser! 

  • LES ORGANISATIONS  

Le Cryptogramme-Magicien : il nous indiffère. Il manipule les résultats d’un changement majeur des lois de l’Harmonde sans chercher à en comprendre les tenants et les aboutissants. 

L’Equerre : capable du pire comme du meilleur. Mais au moins, elle le fait sans penser à mal. Un jour, elle comprendra. 
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 31 Aoû - 20:45 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Eminence Gemini


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2015
Messages: 25
Féminin

MessagePosté le: Ven 12 Mai - 10:56 (2017)    Sujet du message: Les Géants Répondre en citant

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:31 (2017)    Sujet du message: Les Géants

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Grandeur Nature Agone Index du Forum -> L'HARMONDE -> Les Peuples de l'Harmonde Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com